Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 21:27

C'est avec une grande joie que j'annonce à toutes mes lectrices et à tous mes lecteurs que je pense être, enfin, sur le retour de mon chemin au bout de la terre.

 

AïAïAï !!! Que va t il nous inventer ???

 

Pas d'inquiétude, c'est très simple, Le 28 janvier l'association "Enjeux Initiatives Insertion ", que je préside depuis quelques années, se lance dans un projet à double voir à triple détentes :

  • Temps 1:
    l'organisation de conférences sur la marche au long cours, ces conférences ont en partie comme objectifs de financer l'étude de faisabilité du Temps 2

  • Temps 2:
    l'organisation d'un chantier d'insertion itinérant sur le GR65 pour le printemps 2012 et tester le temps 3 en grandeur nature

  • Temps 3:
    on verra , mais l'idée est déjà présente

 

Donc vous êtes en Ile de France,

vous n'avez rien prévu pour le 28 janvier à partir de 20H,

je compte sur vous pour nous rejoindre à l'auditorium du Perreux sur Marne.

vous assisterez à la première conférence-témoignages-débats-images.

bien entendu nous finiron par une vraie "Tarta Santiago".

 

Je me ferai un plaisir de vous donner toutes les informations au fur et à mesure .

à bientôt

 

Repost 0
Publié par Pierre - dans Et Après
commenter cet article
5 septembre 2010 7 05 /09 /septembre /2010 21:15

bonjour à tous,

 

effectivement depuis le 10 mai, je n'ai pas écrit grand chose sur ce blog. Plusieurs raisons, toutes aussi idiotes les unes que les autres . Entre des remarques désobligeantes et surtout anonymes sur mon orthographe, les échanges plus rapides et moins lourds à gérer sur facebook, le manque de temps et de disponibilité  et surtout, j'ai l'impression de n'avoir rien à dire sur mon sujet de prédilection ces derniers temps .

 

Je crois que depuis le 10 mai je suis vacciné pour quelques temps , combien de temps , bonne question...

 

Pendant ces 15 jours je n'était pas sur le Chemin, je suis venu en mi pélerin mi randonneur mi touriste. j'ai été comblé par les paysage et les sites traversés , mais je ne suis pas rentré dans le chemin comme l'année dernière.

j'ai fait peu de rencontre même si j'ai revu des personnes de l'année passée (rencontre extra ordinaire) mais je ne suis pas rentré dans l'ambiance; il faut dire qu'il n'y a pas la place pour un cheminant qui commence presqu'à la fin, on ne rentre pas dans la communauté itinérante  si facilement en 8 jours .

 

Je vais changer un peu ce blog, je vais essayer de mettre mes photos en valeur et si je peux avec des commentaires. Une chose est sur , j'ai repris gout à la photographie d'amateur, je vais essayer d'en profiter.

 

à bientôt

Repost 0
Publié par Pierre - dans Et Après
commenter cet article
21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 21:33
Repost 0
Publié par Pierre - dans Et Après
commenter cet article
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 17:52




J'avais promis à quelques personne un petit cadeau aprés mon retour  et particulièrement à Nicolas et bah voilà c'est fait 

Repost 0
Publié par Pierre - dans Et Après
commenter cet article
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 12:48

si joint la copie d'un article d'un blog suisse :
http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2009/07/20/les-chemins-de-compostelle.html




« Après-demain, l’éclipse de soleil du siècle!
| Page d'accueil | Ce que Blondesen n’a pas dit... »

20 juillet 2009

Les chemins de Compostelle

Mes amis de Provence habitent le long du chemin de terre qui est l’itinéraire sud du pèlerinage à Compostelle. Ils voient parfois des pèlerins passer, surtout au printemps au mois de mai, avant les grosses chaleurs, et qui s’arrêtent pour demander à renouveler leur provision d’eau.

Compostelle1.jpgDe Genève, un bon marcheur met environ deux mois et 1/2 pour rejoindre Compostelle. Certains y vont à cheval, à vélo, ou en étapes sur plusieurs années.

J’ai connu quelques personnes ayant fait ce pèlerinage. Les motivations sont multiples: adhésion à la foi chrétienne; mise à l’épreuve personnelle; cheminement d’introspection. Quelques-uns que j’ai connus insistent sur l’épreuve physique. Il est vrai que le corps est le lieu de notre expérience intérieure, le laboratoire du dépassement de soi. Mais tous n’ont pas pour autant pu en faire une expérience mystique: peut-être par manque d’un objectif personnel bien défini. La mise à l’épreuve ne conduit pas automatiquement à une révélation intérieure.

Compostelle, «campus stellae» ou «champs des étoiles», peut aussi représenter un cheminement plus intérieur, moins physique. Voici ce qu’en le Guide du Routard:
Compostelle3.jpg
«An 44 : une barque de pierre flotte mystérieusement vers la plage d'El Padrón, à l'extrémité occidentale de la Galice espagnole. Elle porte les restes martyrisés de saint Jacques-le-Majeur, celui que l'on voit près du Christ sur les tableaux de la Cène. Saint Jacques sera enterré au champ des étoiles, « campus stellae » pour Compostelle. Bientôt les miracles se succèdent. Une basilique est construite à Santiago de Compostela. Saint Jacques apparaît en rêve à l'empereur Charlemagne et lui ordonne de reprendre les terres conquises par les musulmans. Légendes et récits des hauts faits de chevalerie, dont l'épopée de Roland à Roncevaux, ne manquent pas pour accompagner ceux de Jacques, lui-même apparaissant sur un cheval blanc lors de la bataille de Clavijo contre les Sarrasins. Il sera surnommé le « Matamoros », le tueur de Maures.

Au Moyen Age, le pèlerinage prend une ampleur sans précédent. Les Jacquets se pressent sur les routes dangereuses, cherchant des gués, priant pour des grâces. Ils seront près d'un demi-million par an à arpenter les chemins où se glissent les voleurs, déguisés en « coquillards » donnant leur nom plus tard à la coquille ou faute d'imprimerie. En 1140, un petit moine poitevin, Aymeric Picaud, décrit le premier topo-guide des chemins, dans le Codex Calixtinus. Ce sera le début des grands itinéraires qui draineront tous les pèlerins des pays de l'Europe catholique. Pour le plus grand nombre, venus du Nord, de l'Oural, d'Écosse, de la Scandinavie, ils se rejoignent en France. Ceux d'Italie longent les Pyrénées. Ceux de la Méditerranée viennent du sud de l'Espagne et du Portugal. Le pèlerinage de Compostelle est classé premier au hit-parade des grands pèlerinages médiévaux.»

Compostelle4.jpgSi la thématique de Saint-Jacques contient l’idée de mettre dehors un envahisseur, on peut, dans l’idée d’un cheminement intérieur, la transposer sur un autre plan. L’envahisseur peut prendre plusieurs formes, par exemple:

- les choses imposées de l’extérieur qui sont contraires à notre conscience;

- les obsessions ou dépendances qui aliènent notre liberté intérieure.

Le Compostelle, le «champs d’étoiles» intérieur, est alors le fait de retrouver notre liberté et de s’ancrer non dans les croyances des autres mais dans la clarté de notre propre conscience. Que cela s’appelle Dieu, Lumière intérieure, Vérité, ou autre, m’importe peu. Le pèlerinage n’est pas une forme d'obéissance à une structure ou autorité religieuse extérieure: il est un chemin personnel, intime, où la confrontation est entre soi et ce qui nous éloigne de soi-même.

Et ce chemin-là peut se faire partout: au bureau, à la maison, dans la vie quotidienne, sans avoir besoin de chaussures particulières.

Vidéo: le groupe Pilgrimage, «Campus Stella».

http://www.youtube.com/watch?v=X1wMVUh2RO8
Repost 0
Publié par Pierre - dans Et Après
commenter cet article
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 12:44
Repost 0
Publié par Pierre - dans Et Après
commenter cet article

Présentation

  • : De l'Orient vers l'Occident et maintenant du Septentrion au Midi
  • De l'Orient vers l'Occident et maintenant du Septentrion au Midi
  • : Ceci est un blog appelé à vivre le temps du voyage d'un homme, partit le lundi de Pâques 13 avril 2009 du Puy en Velay, traversa le Col de Roncevaux le 30 mai , pénétra dans la Cathédrale de Saint Jacques le Majeur dans la Ville du "Champs des Etoiles" ( Santiago de Compostella )le 4 juillet et se libéra de ses oripeaux de Vieil Homme le 7 juillet au bout de la terre d'Occident ( Cabot de Fisterra ) en brulant symboliquement ses vêtements comme ses Frères de Chemin depuis plus de mille ans en chemin vers Compostelle.
  • Contact

Avis aux lecteurs

N'hésitez pas à laisser des commentaires , c'est encourageant !!!

Mes Archives

Derniers Articles

  • Le creuset des Maisons Philosophales c’est :
    Le creuset des Maisons Philosophales c’est : Quitter la route, suivre le chemin, marcher jusqu’à Saint-Jacques, c’est accepter que ce voyage ne nous laisse pas indemne de toute trace et admettre qu’un changement profond risque de se produire en soi… Mais...
  • Les Chemins après le Chemin ! La genèse du "Creuset de Noisy le Grand"
    Le Creuset de Noisy: hébergement jacquaire en Île de France Chers Amis, Il est temps pour notre association de bénévoles d’éclaircir notre communication. À plusieurs reprises nos interlocuteurs nous ont fait remarquer qu’ils ne comprenaient pas le sens...
  • Houra ! Houra ! Houra ! pour les Hospitaliers
    Durant des siècles, des millions de pèlerins ont foulé le chemin menant à Saint Jacques de Compostelle. Au delà du pèlerin ou du simple voyageur, aujourd'hui nous donnons la parole à ceux qui vivent le long de ce chemin et partagent cette expérience chaque...
  • Le Bout du Monde
    Il y a 5 ans je mettais les pieds sur la Plage du bout du monde. depuis ce lieu m'obsède, pourquoi ? Cette histoire de Bouc du bout du monde Le BOUC DU BOUT DU MONDE - épisode 2 , cette récolte de cailloux plus bizarre les uns que les autres Le BOUC DU...
  • la TOUR
    Petite histoire d'un symbole parisien sur la Voie Turonengis