Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 20:54

Aujourd'hui 5 mai, je suis à Arzüa. Je vous ai laissé pendant 3jours particuliérement pour des problèmes techniques, forfait un peu juste et no-man-land.

Le temps est trés moçade maussade (merci la pélerine Carolle) . La condition physique est celle d'un homme qui reprends ce type d'exercice . Le troisiéme jour, on a envie de rentrer; le 4ème on y va tout doucement tout fait mal , le temps de ce mettre en place , j'espere que demain il fera beau avec une forme physique au top. Normalement c'est le lot de tous les marcheurs au long cours .

En résumé, je profite de la nature.

Malgres le nombre important de pélerin , j'ai fait peu de rencontre. Mais on commence à sentir des liens se créer. Les langues se délient.

 

Avec ce soir une rencontre du 3ème type !!!

Hélène et Pierre !!! Un couple de Royan, ils finissent le Camino del Norte .  

Ces Pélerins , je les avais quittés le 22 avril 2009, lorsque nous étions avec Jeep ( l'Âne), le dernier soir à st Chély d'Aubrac.

Ils ont atteind Santiago le 20 juin2009 et l'addiction aidant ils ont repris le chemin de chez eux en prenant la voie du nord. C'est ça le Camino et sa providence... À bientôt

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bruno 21/05/2010 20:16



Le plus tot possible. Dès que les affaires courrantes u secrétariat seront claire et le relais du 4 fois plus sera transmis. A bientot.
B



Bruno 21/05/2010 15:16



Bonjour Pierre,
Courage.
A ton retour la coquille de St Jacques t'attend. Il faudra que tu me donne quelques conseils pour entamer mon chemin.
Bruno



Pierre 21/05/2010 19:47



Tu pars quand Bruno ?


 



J F F chemincompostelle 21/05/2010 14:34



Très agréable de communiquer avec un pèlerin en marche... l'impression d'y être un peu aussi !


Voilà, c'est fait, j'ai mis votre blog dans mes liens... si vous pouvez faire pareil, j'en serai ravi.


Ultréïa !



carolle 11/05/2010 10:38



ola peregrino amigo,


de retour d'une petite escapade vers Vendôme, je découvre que tu es un peu en panne ... bon rien de grave, vu tous les anges gardiens qui t'accompagnent ! bon le temps moçade (nvelle orthographe
de maussade ! pourquoi pas ?!) onl'a aussi, doublé de froid humide... j'espère que tu as une température plus clémente et que la chaleur humaine compense largement la défaillance du climat


un beso grande, mi querido ... (ps c'est pour enrichir ton vocabulaire!)



Garcia Françoise 08/05/2010 10:08



Salut Pierrot le pélerin courageux ! je suis contente que tu te régales au grand air, j'espère que tu ne vas pas manger trop de cendres ces jours ci ! Prends ton temps et reviens nous tout
détendu ! Bisous, Françoise



Frère René 06/05/2010 11:40



Bonjour cher Frère Pierre! Je vois que le Camino a le privilège de ne jamais être routinier, ni lassant. Ici, le temps est plutôt beau, mais un vent du Nord
refroidit la température. Ne te laisse pas envahir par la fatigue et les douleurs, je sais que ta persévérance est à la hauteur de ce second périple et que tu en es digne. En pensant à toi, une
chanson m'est revenue en mémoire et je te la transmets, car elle te ressemble. Bon courage, cher frère et Buon Camino !


La route est longue, longue, longue
Marche sans jamais t'arrêter
La route est dure, dure, dure
Chante si tu es fatiguée


Tu marcheras des heures entières
Sous le dur soleil de l'été
Tu marcheras dans la poussière
Que soulèvent tes souliers


Tu traverseras les rivières
Sans craindre de voir s'écrouler
Le vieux pont de bois ou de pierre
Qu'ébranle ton pas cadencé


Si ta route est creusée d'ornières
Et si tu as peur de tomber
Que ta voix se fasse plus fière
Et que ton pas soit plus léger


Si ta route est souvent austère
Garde toi jamais d'oublier
Qu'elle te mène à la lumière
A la joie et la vérité



Présentation

  • : De l'Orient vers l'Occident et maintenant du Septentrion au Midi
  • De l'Orient vers l'Occident et maintenant du Septentrion au Midi
  • : Ceci est un blog appelé à vivre le temps du voyage d'un homme, partit le lundi de Pâques 13 avril 2009 du Puy en Velay, traversa le Col de Roncevaux le 30 mai , pénétra dans la Cathédrale de Saint Jacques le Majeur dans la Ville du "Champs des Etoiles" ( Santiago de Compostella )le 4 juillet et se libéra de ses oripeaux de Vieil Homme le 7 juillet au bout de la terre d'Occident ( Cabot de Fisterra ) en brulant symboliquement ses vêtements comme ses Frères de Chemin depuis plus de mille ans en chemin vers Compostelle.
  • Contact

Avis aux lecteurs

N'hésitez pas à laisser des commentaires , c'est encourageant !!!

Mes Archives

Derniers Articles

  • ÇA FRISSONNE, ÇA PICOTE, ...
    Cette vidéo m'appelle à une nouvelle aventure extraordinaire pour un homme ordinaire ... Depuis des siècles, le Mont-Saint-Michel se dresse au milieu d'une baie immense, théâtre des plus grandes marées d´Europe. Il est le symbole de la résistance aux...
  • Le creuset des Maisons Philosophales c’est :
    Le creuset des Maisons Philosophales c’est : Quitter la route, suivre le chemin, marcher jusqu’à Saint-Jacques, c’est accepter que ce voyage ne nous laisse pas indemne de toute trace et admettre qu’un changement profond risque de se produire en soi… Mais...
  • Les Chemins après le Chemin ! La genèse du "Creuset de Noisy le Grand"
    Le Creuset de Noisy: hébergement jacquaire en Île de France Chers Amis, Il est temps pour notre association de bénévoles d’éclaircir notre communication. À plusieurs reprises nos interlocuteurs nous ont fait remarquer qu’ils ne comprenaient pas le sens...
  • Houra ! Houra ! Houra ! pour les Hospitaliers
    Durant des siècles, des millions de pèlerins ont foulé le chemin menant à Saint Jacques de Compostelle. Au delà du pèlerin ou du simple voyageur, aujourd'hui nous donnons la parole à ceux qui vivent le long de ce chemin et partagent cette expérience chaque...
  • Le Bout du Monde
    Il y a 5 ans je mettais les pieds sur la Plage du bout du monde. depuis ce lieu m'obsède, pourquoi ? Cette histoire de Bouc du bout du monde Le BOUC DU BOUT DU MONDE - épisode 2 , cette récolte de cailloux plus bizarre les uns que les autres Le BOUC DU...