Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 19:58
Je suis enfin en Espagne depuis hier.
Apres le passage des pyrennees j'ai dormi a Roncevau dans une Alberga mythique dans l'ancien couvent : imaginez un hall de gare architecture gothique avec 125 lits l'un a cote de l'autre ...

Je vous mettrai une photo des que possible

Comme j'ai pu deja vous le dire je serai dorenavant tres bref reservant mes commentaires a mon retour

a bientôt , tout va bien le moral est au beau fixe etant donnee le beau temps et les paysages magnifiques

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

Frère René 05/06/2009 13:12

Cher frère Pierre, ce petit message de ma part pour te souhaiter bon courage dans cette formidable expérience initiatique que tu vis. Très ému à la lecture des commentaires de ton "cyber-crédentiel" et de ceux de tes proches, enthousiasmé par les rencontres que tu fais, émerveillé par les photos de ces lieux que tu traverses et qui semblent tellement empreints d'un je ne sais quoi qui prend aux tripes, je reste béat d'admiration devant ce périple que tu as choisi d'effectuer !!!Pierre, ton expérience est de celles qui tirent "vers le haut", qui changent le quotidien et la perception de ce monde que l'on n'observe même plus... Comme le dit l'adage, "ce n'est pas ce qui arrive qui est important, c'est ce que l'on en fait..." Et je suis certains que tu en fais quelque chose d'exeptionnel! L'important, c'est aussi de sauter le pas et tu l'as fait. Je t'envie. Encore bravo!PS: je me suis abonné à ta newsletter afin de suivre cette formidable experience au jour le jour qu'est ton Camino.    

Pierre 05/06/2009 16:08


sincerement tres touchant



serge 03/06/2009 14:38

"L'exercice de la semence", extrait du "Pèlerin de Compostelle" de Paulo Coelhoc'est un exercice similaire que je faisais faire  à mes élèves pour les détendre, et en même temps les ressourcer. L'avantage que tu as, c'est que tu peux le faire en pleine nature......n'importe quand...... profites en....."Agenouille-toi sur le sol.Ensuite assieds toi sur les talons et baisse-toi, de manière à ce que ta tête touche tes genoux.Tends les bras en arrière.Tu es en position foetale.Maintenant, détends-toi et oublie toutes les tensions.Respire calmement et profondément.Peu à peu tu sens que tu es une minuscule semence entourée du confort de la terre.Tout est chaud et délicieux à la ronde.Tu es complètement relâché. Tu peux remplacer la positon foetale par une position allongée, sur le dos où il est plus facile de supprimer les tensions......(bras le long du corps jambes tendues, pieds ouverts sur l'extérieur).Le sommeil est là.....Soudain un doigt frémit, la graine ne veut plus être semence, elle veut naître.Lentement tu commences à bouger les bras,puis ton corps va se redresser , jusqu'à ce que tu sois assis sur les talons.Alors tu vas te lever et lentement , lentement te mettre à genoux, le dos bien droit. Pendant tout ce temps , imagine que tu es une semence qui se transforme en graine et brise peu à peu la terre.Le moment est venu de fendre complètement la terre. Tu te lèves lentement, en posant un pied, puis l'autre, en luttant contre le déséquilibre comme une graine lutte pour trouver son espace. jusqu'à ce que tu sois debout. tu as les champs autour de toi, le soleil , l'eau, le vent et les oiseaux:tu es une graine qui commence à pousser. Tu lèves, doucement les bras vers le ciel. Puis tu t'étires de plus en plus, comme si tu voulais attraper le soleil immense qui brûle au-dessus de toi, te donne des forces et t'attire.Ton corps se fait plus rigide, tes muscles se contractent tandis que tu te sens grandir, grandir jusqu'à devenir immense. La tension augmente, au point de devenir douloureuse, insupportable. Quand tu n'en peux plus plus, tu pousses un cri et tu ouvres les yeux......."à toi de jouer......

03/06/2009 22:02


Et l'education nationale ne t'as jamais riem dit, mais que font les inspecteurs
 


Je te promet d'essayer , pas tout de suite mais bientôt
Si tu savais tous les conseille que tu peux recevoir sur le Camimo .....
Mais j'essaye d'appliquer ceux de mon ancien prof de gym si si !!!     


serge 03/06/2009 14:38

"L'exercice de la semence", extrait du "Pèlerin de Compostelle" de Paulo Coelhoc'est un exercice similaire que je faisais faire  à mes élèves pour les détendre, et en même temps les ressourcer. L'avantage que tu as, c'est que tu peux le faire en pleine nature......n'importe quand...... profites en....."Agenouille-toi sur le sol.Ensuite assieds toi sur les talons et baisse-toi, de manière à ce que ta tête touche tes genoux.Tends les bras en arrière.Tu es en position foetale.Maintenant, détends-toi et oublie toutes les tensions.Respire calmement et profondément.Peu à peu tu sens que tu es une minuscule semence entourée du confort de la terre.Tout est chaud et délicieux à la ronde.Tu es complètement relâché. Tu peux remplacer la positon foetale par une position allongée, sur le dos où il est plus facile de supprimer les tensions......(bras le long du corps jambes tendues, pieds ouverts sur l'extérieur).Le sommeil est là.....Soudain un doigt frémit, la graine ne veut plus être semence, elle veut naître.Lentement tu commences à bouger les bras,puis ton corps va se redresser , jusqu'à ce que tu sois assis sur les talons.Alors tu vas te lever et lentement , lentement te mettre à genoux, le dos bien droit. Pendant tout ce temps , imagine que tu es une semence qui se transforme en graine et brise peu à peu la terre.Le moment est venu de fendre complètement la terre. Tu te lèves lentement, en posant un pied, puis l'autre, en luttant contre le déséquilibre comme une graine lutte pour trouver son espace. jusqu'à ce que tu sois debout. tu as les champs autour de toi, le soleil , l'eau, le vent et les oiseaux:tu es une graine qui commence à pousser. Tu lèves, doucement les bras vers le ciel. Puis tu t'étires de plus en plus, comme si tu voulais attraper le soleil immense qui brûle au-dessus de toi, te donne des forces et t'attire.Ton corps se fait plus rigide, tes muscles se contractent tandis que tu te sens grandir, grandir jusqu'à devenir immense. La tension augmente, au point de devenir douloureuse, insupportable. Quand tu n'en peux plus plus, tu pousses un cri et tu ouvres les yeux......."à toi de jouer......

antoine 03/06/2009 12:06

salut papa c'est super t'a fini la parti française j'espère que la parti espagnole ne te fera pas regretter la France qui évidement est un super beau pays bon courage pour la parti espagnole avec le soleil 

Papa 03/06/2009 22:04


pour l'instant je dois avouer que je reste tres chauvin mais il faut que je rentre dans le nouveau Camino
bisous au fiston


Denis Plançonneau 01/06/2009 14:21

Pierre, quand je monte le matin dans mon RER je pense à toi et te aventures!!!! Et dés que j'arrive au bureau, là commence mon chemin..... Bon chemin et bon courage   DenisPi

Pierre 03/06/2009 22:12




aller viens me rejoindre


merci pour ton (et votre ) soutien


ta soeur 01/06/2009 12:53

à y est!!!!!! tu les as passées!!!!!!!!bon ben t'es rodé maintenant !!maintiens ton bob à bonne température et tout ira bien!et pis pour le chemin c'est chacun le sien !(passe le message à tes voisins .....)je présume qu'on te l'a déjà fait!tout va bien ici du côté de sucy papa prépare son voyage au pays de la nouille et du thébisou

le frangin 03/06/2009 22:15


pour le bob je le mouille avec de l'eau glassee des que je le peux

embrasse le Pere (il part quand ? le 18 je crois )        


Bruno 01/06/2009 10:25

lundi 1er juin 2009Bonjour Pierre « Ne demande pas ton chemin à qui le connaît, car tu risques de ne pas te perdre » (proverbe soufie).Un pèlerinage est un chemin, un labyrinthe. S’y perdre fait parti du processus initiatique. Et tu connais parfaitement ce que contient ta besace pour relever le plan de ta route et retrouver ton chemin.Bruno TOURAME

alinandre 31/05/2009 23:35

Ce doit être magnifique! Bonne route pélerin,continue ton chemin!

Présentation

  • : De l'Orient vers l'Occident et maintenant du Septentrion au Midi
  • De l'Orient vers l'Occident et maintenant du Septentrion au Midi
  • : Ceci est un blog appelé à vivre le temps du voyage d'un homme, partit le lundi de Pâques 13 avril 2009 du Puy en Velay, traversa le Col de Roncevaux le 30 mai , pénétra dans la Cathédrale de Saint Jacques le Majeur dans la Ville du "Champs des Etoiles" ( Santiago de Compostella )le 4 juillet et se libéra de ses oripeaux de Vieil Homme le 7 juillet au bout de la terre d'Occident ( Cabot de Fisterra ) en brulant symboliquement ses vêtements comme ses Frères de Chemin depuis plus de mille ans en chemin vers Compostelle.
  • Contact

Avis aux lecteurs

N'hésitez pas à laisser des commentaires , c'est encourageant !!!

Mes Archives

Derniers Articles

  • Le creuset des Maisons Philosophales c’est :
    Le creuset des Maisons Philosophales c’est : Quitter la route, suivre le chemin, marcher jusqu’à Saint-Jacques, c’est accepter que ce voyage ne nous laisse pas indemne de toute trace et admettre qu’un changement profond risque de se produire en soi… Mais...
  • Les Chemins après le Chemin ! La genèse du "Creuset de Noisy le Grand"
    Le Creuset de Noisy: hébergement jacquaire en Île de France Chers Amis, Il est temps pour notre association de bénévoles d’éclaircir notre communication. À plusieurs reprises nos interlocuteurs nous ont fait remarquer qu’ils ne comprenaient pas le sens...
  • Houra ! Houra ! Houra ! pour les Hospitaliers
    Durant des siècles, des millions de pèlerins ont foulé le chemin menant à Saint Jacques de Compostelle. Au delà du pèlerin ou du simple voyageur, aujourd'hui nous donnons la parole à ceux qui vivent le long de ce chemin et partagent cette expérience chaque...
  • Le Bout du Monde
    Il y a 5 ans je mettais les pieds sur la Plage du bout du monde. depuis ce lieu m'obsède, pourquoi ? Cette histoire de Bouc du bout du monde Le BOUC DU BOUT DU MONDE - épisode 2 , cette récolte de cailloux plus bizarre les uns que les autres Le BOUC DU...
  • la TOUR
    Petite histoire d'un symbole parisien sur la Voie Turonengis